Communiqué commun - Participation aux conseils de cycle 3 inter degrés et aux conseils école-collège Le SNUDI-FO 77 et le SNFOLC 77 font le point

 De nombreux collègues nous ont interrogés sur l’obligation de participer à des « conseils de cycles 3 inter degrés » qui regroupent enseignants de différentes écoles et d’un collège de secteur. Devant ces interrogations, les circonscriptions et les chefs d’établissement répondent que ces réunions hors temps scolaire entrent dans les 108 h d’Obligations Réglementaires de Service annualisées des Professeurs des Écoles (P.E.) et font pression pour que des enseignants du second degré y participent. Mais que disent précisément les textes ?

Non à la loi Rilhac 2 ! Abandon de la proposition de loi « créant le statut d’établissement public local d’enseignement primaire » !

C’est dans un contexte marqué par une offensive sans précédent contre l’Ecole publique (650 suppressions de postes prévues à la rentrée dans les écoles, remise en cause du droit des élèves à besoins particuliers de bénéficier d’une scolarité adaptée avec l’Acte 2 de l’Ecole inclusive, mise en œuvre à marche forcée du « choc des savoirs »…) que la députée macroniste Cécile Rilhac a décidé de déposer une proposition de loi « créant le statut d’établissement public local d’enseignement primaire »

Pour Force Ouvrière pas de rémunération au mérite !

FO Fonction Publique a été reçue ce jour par le ministre Stanislas Guérini à la suite de sa nouvelle nomination comme ministre de la Transformation et de la Fonction publique. FO Fonction Publique a rappelé l’urgence d’une revalorisation du point d’indice pour 2024, seule mesure générale permettant d’éviter une année blanche inacceptable et qui compenserait à minima l’inflation.

Rejet massif du « choc des savoirs » : discutons de la grève pour le bloquer

Lors du Conseil Supérieur de l’Education du 8 février, 6 textes sur le « choc des savoirs » ont été présentés. La FNEC FP-FO a voté contre l’ensemble des textes, comme la grande majorité des membres du CSE.   Ce « choc contre les savoirs » s’inscrit dans la continuité et dans l’aggravation des contre-réformes menées ces dernières années.

Communiqué intersyndical région parisienne :
Salaires, postes, conditions de travail, réformes : éducation en danger Grève unitaire le 1er février

Pour nos salaires, contre les suppressions de postes, contre la mise en place des réformes à marche forcée, nos organisations syndicales CGT Educ’Action, FSU, FNEC FP-FO, SUD éducation et CNT75 appellent à une action de grèves et des manifestations le 1er février 2024.

Le syndicat FO des IEN appelle à la grève

Salaires, postes, conditions de travail, réformes : éducation en danger ! Le 01 février, mobilisons-nous ! 

A l’heure où le désarroi, la colère et la perte de sens sont au plus haut parmi les corps d’inspection, le Secteur IEN ID FO s’associe au mouvement social.

C’est le moment de se mobiliser pour les salaires

Aujourd’hui les agriculteurs se mobilisent et dénoncent la politique du gouvernement parce qu’ils veulent pouvoir vivre de leur travail. Face à l’inflation et à la politique d’austérité imposée par le gouvernement, c’est la même exigence que posent tous les salariés, et en particulier les agents publics

Les agriculteurs veulent bloquer le gouvernement : n’est-ce pas le moment ?

La colère gronde dansles écoles, les établissements et lesservices, avec les annonces de suppressions de classes et de postes, l’escroquerie du "choc des savoirs" qui va désorganiser les établissements, les mesures gouvernementales contre le Statut, contre l’Ecole publique, contre la jeunesse, contre les travailleurs immigrés, contre l’ensemble des salariés…

CSA carte scolaire du mardi 30 janvier

Le CSA carte scolaire s'est tenu mardi 30 janvier après un groupe de travail la veille. Vous pouvez consulter le projet de mesures, pour la rentrée 2024, contre lesquelles FO a voté contre.

Le SNUDI-FO apporte son soutien à nos deux collègues directeurs suspendus dans l’Eure

En septembre dernier, une directrice d’école maternelle, de la commune de Conches dans l’Eure, a été suspendue suite à un drame familial qui a entraîné le décès d’une élève de sa classe. A l’époque, le SNUDI-FO de l’Eure avait dénoncé « le battage médiatique autour de cette situation, mettant en avant la suspension de cette directrice, la présentant ainsi comme la responsable de cette situation. » et demandé « que cette collègue soit protégée par l’administration ».

Fonds publics à l’Ecole publique, fonds privés à l’Ecole privée !

Elever les écoles privées au niveau de service public, au même rang que l’Ecole de la République s’inscrit dans la logique de territorialisation et d’éclatement de l’Education nationale en une multitude d’établissements à caractère particulier.

Expérimentations du port de l’uniforme : pour le SNUDI-FO, c’est non !

Dans ses annonces du 6 décembre dernier, Gabriel Attal, alors ministre de l'Éducation nationale, avait évoqué le retour de l'uniforme à l'école. Dans un guide adressé aux collectivités le 8 décembre, le ministère estimait que «le port d’une tenue vestimentaire commune est susceptible de créer une atmosphère de travail et d’égalité au sein de l’établissement» et qu’elle serait « un moyen de valoriser l’image de l’école et de l’établissement en créant un sentiment d’appartenance et d’unité entre les élèves ».

Salaires, postes, conditions de travail, réformes : éducation en danger Grève unitaire le 1er février

Pour nos salaires, contre les suppressions de postes, contre la mise en place des réformes à marche forcée, nos organisations syndicales FSU, FNEC FP - FO, CGT Educ’Action, SUD éducation appellent à une action de grèves et des manifestations le 1er février 2024

5 000 manifestants sous les fenêtres de la ministre pour défendre l’enseignement spécialisé et les AESH !

Ce jeudi 25 janvier, des milliers de personnels de l’Education nationale, du secteur social et médicosocial, agents territoriaux et hospitaliers, personnels de l’enseignement agricole, des parents d’élèves, de toute la France, sont venus crier leur colère à Paris : Pour que cessent les économies sur le dos des élèves les plus fragiles et des personnels, pour que cesse la maltraitance !

Inclusion scolaire systématique : des centaines d’écoles fermées par la grève jeudi 25 janvier !

Communiqué du SNUDI-FO

Pétition Intersyndicale "Ecole inclusive dans l'impasse"!

Huit organisations syndicales de Seine-et-Marne (SNUDI-FO 77, SNFOLC 77, SNALC, SNUipp 77, SUD-Education 77, CGT-EducAction 77, SE-UNSA 77 et SGEN CFDT 77) lancent une pétition commune contre les mesures de l'Acte II de l'école inclusive, mesures qui dégraderont davantage les conditions d'exercice des enseignants et d'apprentissage des élèves. Elles appellent à un rassemblement le 24 janvier devant la DSDEN pour porter les revendications d'écoles.https://snudifo77.fr/index.php

Pour la signer cliquez ici
Le bureau départemental du SNUDI-FO 77

Snudi FO 77

Motion des 121 collègues de la RIS du 17 janvier 2024

Les 121 enseignants et AESH présents à la RIS du SNUDI-FO 77 constatent que la nomination au poste de premier ministre de Monsieur Attal, dont le bilan s’inscrit dans la poursuite et l’aggravation des contre-réformes de ses prédécesseurs (Acte II de l’école inclusive, suppressions de postes, pacte enseignant, liquidation de l’enseignement spécialisé, évaluations d’écoles etc…), ne résoudra aucun des problèmes rencontrés dans les écoles.
Quant à la nomination de la ministre Oudéa-Castéra, se plaindre des conséquences d’une politique qu’elle soutient et à laquelle elle prend part, pour justifier l’inscription de ses enfants dans une école privée confessionnelle, en dit long sur son cynisme, son mépris, et sa volonté de poursuivre dans la voie du dynamitage de l’enseignement public national.
Puisque la ministre est si soucieuse des millions d’heures de cours perdues par les élèves du fait d’un manque chronique de remplaçants, qu’elle commence par rétablir l’ensemble des postes supprimés depuis 2017, qu’elle augmente réellement les salaires de tous les personnels à hauteur des pertes subies depuis 2000 pour attirer des candidats !
                                                       ...lire la suite...

Déclaration de la Fédération Générale des Fonctionnaires Force Ouvrière

avec ou sans ministre de tutelle le président macron entend casser le statut générale de la fonction publique
Le bureau fédéral de la FGF FO, réuni le lundi 15 janvier 2024, prend acte de la nomination du gouvernement Attal et s’indigne de l’absence d’un ministère dédié à la Fonction publique et à ses 5,7 millions d’agents. C’est donc la deuxième fois, après 2017, que le président Macron oublie les agents publics. Inutile ensuite de vanter les mérites de ces agents lors des différentes crises traversées par le pays. Ministre de tutelle ou pas, le bureau fédéral de la FGF FO continuera de porter ses revendications, y compris auprès du Premier ministre, patron des fonctionnaires. Cela commence par l’abandon du projet de loi Fonction publique programmé notamment pour casser le statut général des fonctionnaires

Revers pour le gouvernement : les “PAS” censurés par le Conseil constitutionnel ! Tous en grève et en manifestation à Paris jeudi 25 janvier !

Le Conseil constitutionnel, dans un avis rendu le 28 décembre 2023, vient de censurer l’article du projet de loi de finances concernant les Pôles d’Appui à la Scolarité (PAS) au motif que "ces dispositions ne trouvent pas leur place dans une loi de finances". L’invalidation de l’article concernant les PAS, pierre angulaire de l’acte 2 de l’Ecole inclusive, constitue un revers majeur pour le gouvernement dans sa volonté de faire des économies sur le dos des élèves les plus fragiles et des personnels.
Rappelons que les PAS visent à  réduire les demandes de reconnaissances MDPH en limitant les prises en charge à de l'accompagnement pédagogique des personnels via le "niveau 1" ;

Carte scolaire 2024

Chaque année il y a parfois de très mauvaises surprises !

Le Comité Social d’Administration Spécial Départemental (CSASD) carte scolaire consacré à la rentrée scolaire 2024 (ouvertures et fermetures de classes) est convoqué le mardi 30 janvier et le jeudi 1er février 2024 à la DSDEN de Melun.

Si vous demandez une ouverture de classe, une annulation de fermeture de classe, ou si vous pensez risquer une fermeture, il est indispensable que vous nous transmettiez les chiffres concernant la situation de votre école sans attendre en remplissant l’enquête en ligne 
Cliquez sur le lien ou en remplissant directement le formulaire et nous le transmettre par mail : fo77snudi@gmail.com
 .

Les représentants du SNUDI FO 77 sont disponibles pour vous aider à obtenir une audience et défendre votre dossier. Nous vous tiendrons informés des avancées obtenues. Rappel des seuils et règles d’ouverture et de fermeture annoncés par la direction académique pour les écoles du département (les élèves d’ULIS et UPEAA doivent être comptabilisés dans les effectifs) :
 Maternelles REP : 24 avec GS
 Élémentaires REP et REP + : 14 pour les classes de CP et CE1 ; 25 max pour les autres classes.
 Maternelles en zone banale : 29 avec GS à 24 maximum.
 Élémentaires en zone banale : 24 avec CP et CE1
 RPI : 25

Nous défendrons âprement chaque situation d’école qui nous sera communiquée.

Nous reviendrons vers vous quelques jours avant la tenue des travaux de cette seconde phase pour affiner les chiffres et les arguments pour défendre votre dossier.

Pensez à nous renvoyer votre fiche (bouton) que vous pouvez remplir et envoyer à fo77snudi@gmail.com.
Ou bien utilisez le formulaire en ligne en cliquant sur ce lien.
Snudi FO 77

RÉUNIONS D’INFORMATIONS SYNDICALES Janvier 2024

Publié, le 27 décembre 2023

Cher(e)s collègues,
Nous organisons des réunions d’informations syndicales en cette période de rentrée chargée en actualités syndicales :

... Lire la Suite de l'Article ...

ACTIONS : Communiqué interfédéral - grève et manifestations le 1er février

Publié, le 22 décembre 2023
... Lire la Suite ...

COMMUNIQUÉS : Retrait de la loi immigration !

Publié, le 22 décembre 2023
... Lire la Suite ...

L’école syndicaliste de Seine-et-Marne

Publié, le 22 décembre 2023
... Lire la Suite ...

COMMUNIQUÉS : 650 suppressions de postes au lieu de 1709 dans les écoles à la rentrée… Monsieur est trop bon !

Publié, le 22 décembre 2023
... Lire la Suite ...

COMPTE-RENDUS : Groupe de Travail "conditions de travail des enseignants"

Publié, le 21 décembre 2023
... Lire la Suite ...

COMPTE-RENDUS : CSA ministériel du 6 décembre 2023

Publié, le 21 décembre 2023
... Lire la Suite ...

ACTIONS : Ecole inclusive dans l’impasse : Enseignants, AESH et élèves en souffrance

Publié, le 21 décembre 2023. Conformément au mandat donné à notre section à l’issue de nos deux journées de formation syndicale sur l’inclusion scolaire, notre bureau s’est adressé aux autres organisations du département pour leur proposer une initiative à l’échelle de la Seine-et-Marne. En conclusion de nos échanges particulièrement (...)... Lire la Suite ...

AESH AVS AED : Rétroactivité de la Prime REP pour les AESH !

Publié, le 19 décembre 2023. AESH et AED : exigeons la rétroactivité de la prime REP/REP+ ! Le tribunal administratif de Paris confirme sa décision du 8 décembre 2022 concernant le droit des AESH et des AED à percevoir les primes REP depuis 2015. Dans sa décision, le TA réaffirme que le ministère « en excluant par les (...) (lire la suite...)

Le ministre entend « élever le niveau » en supprimant 2 500 postes d’enseignants et en s’attaquant à notre liberté pédagogique !

Publié, le 18 décembre 2023. Le 5 décembre, le ministre Attal s’est adressé aux personnels dans le cadre de « la mobilisation absolue pour l’élévation du niveau de nos élèves » et du « choc des savoirs ». Le ministre indique : « C’est avec les professeurs, par les professeurs, grâce aux professeurs, que nous relèverons le défi de l’élévation du niveau. » Il aurait pu rajouter « C’est avec moins de professeurs » !
Le message du ministre intervient en effet après son annonce de 2 500 suppressions de postes d’enseignants pour la rentrée 2024, qui font suite aux 2 000 décidées par son prédécesseur M. Ndiaye : 4 500 suppressions de postes décidées en deux ans dans le cadre des innombrables articles 49-3 de la première ministre Mme Borne !

Des annonces… dans le cadre des 2 500 suppressions de postes prévues à la rentrée 2024 ! (lire la suite...)

ACTIONS : Conférence nationale organisée par la fédération FO de l’enseignement

Publié; le 19 novembre 2023 ... Lire la Suite ...

ACTIONS : Evaluations d’écoles - le SNUDI-FO s’adresse aux autres syndicats de l’enseignement

Publié; le 10 novembre 2023... Lire la Suite ...

COMMUNIQUÉS : Harcèlement

Publié; le 5 novembre 2023 La FNEC FP-FO refuse les consignes du ministre sur le harcèlement Arrêt des suppressions de postes ! Création des postes nécessaires ! Le ministère a envoyé dans toutes les écoles et établissements, en plein congés scolaires, ses consignes concernant la « lutte contre le harcèlement : programme Phare (...) ... Lire la Suite ...
Recherche