Publications

Archives Publications

Rechercher sur le Site
Espace Adhérents

Réforme de la formation initiale et du concours
Publié; le 11 février 2022 | Laurence

Réforme de la formation initiale et du concours : derrière la
professionnalisation, précarisation et attaque du statut
La titularisation...six ans après le bac !

Alors qu’il a lieu actuellement en fin de M1 , le ministère a annoncé le déplacement du concours à la fin de la deuxième année de master (M 2), retardant d’un an l’accès au statut d’enseignant fonctionnaire.

Lors des deux années de formation en M1 ou M2, plutôt que de préparer le concours et leur titularisation, les étudiants en master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) seront en alternance et deviendront enseignants contractuels ! Ils auront la responsabilité d’une classe, avec des horaires hebdomadaires : certains seront astreints à enseignement à temps plein durant une période de l’année (organisation massée), d’autres auront entre 6 et 12 heures de service par semaine (organisation filée), pour un total de 288 heures d’enseignement, auxquelles s’ajouteront 36 heures dédiées aux autres activités.
Selon le BO du 8 avril 2021, il s’agit pour ces ECA (Etudiants Contractuels -Alternants) « d’un face-à-face pédagogique assumé par le seul alternant ».

Des enseignants contractuels dans les classes payés moins de 700 € !

Ces étudiants contractuels percevront une rémunération inférieure à 700 euros, soit
moins que le SMIC horaire ! Le BO indique une rémunération brute de 865 euros à laquelle s’ajoute une fraction de l’Isae. Par ailleurs, ces heures effectuées en tant que contractuels conduisent à une baisse drastique du nombre d’heures dévolues à la formation ... mais ce n’est évidemment pas le souci du Ministre qui entend ainsi créer une main d’œuvre précarisée, à bon marché !

La réforme du concours, à terme une économie de 9000 postes !

En décalant d’un an le passage du concours, en utilisant les candidats devenus ECA comme main d’œuvre bon marché, et en faisant passer la présence en classe des stagiaires de 50 à 100 %, le ministère vise à terme une économie de 9000 postes statutaires. Inadmissible !

Une réforme qui aura également des conséquences sur les titulaires.
En fonction des contingents et des modalités d’organisation définis dans chaque
département, l’administration met à disposition des postes dits « berceaux » pour ces étudiants contractuels , en plus des postes « berceaux » traditionnels pour les stagiaires , qui rappelons le, passerons d’un mi -temps à un plein temps.
La multiplication de ces postes « berceaux », retirés des opérations du mouvement, aura nécessairement des conséquences sur les possibilités d’affectation pour les titulaires qui souhaiteraient changer d’école. En outre, tout laisse supposer qu’afin de trouver ces « berceaux », certains collègues soient contraints de participer au mouvement (TRS).

Cette réforme n’a qu’un seul but et explique comment le ministre s’autorise à déclarer des moyens en augmentation tout en réduisant le nombre de postes dans le premier degré. Il s’agit d’augmenter la part de contractue ls et le volume d’heures d’enseignement des stagiaires, au détriment de leur formation.

Sourd à la situation de crise dans laquelle s’enfonce l’école, et sourd aux revendications de créations massives de postes pour répondre aux besoins, le ministre Blanquer ajoute une nouvelle pierre à son entreprise de dynamitage de l’enseignement public.

Le SNUDI-FO 77 condamne la réforme de la formation initiale qui a pour but l’utilisation à moindre coût des stagiaires et des étudiants MEEF ! La réforme des MEEF et du concours, c’est la destruction de la formation professionnelle initiale des enseignants, la mise en place d’une filière de contractuels précarisés sous le SMIC, une attaque directe contre les concours et le statut.

Le SNUDI-FO 77 continuera avec sa fédération, la FNEC -FP FO, à porter ses revendications :
• Abandon de la mastérisation
• Abandon de la réforme de la formation initiale et du concours
• Recrutement massif et immédiat de personnels sous statut

cale
Documents Liés
reforme_de_la_formation_initiale_et_du_concours
PDF - 178.5 ko
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo