Publications

Archives Publications

Rechercher sur le Site
Espace Adhérents

On continue tous ensemble !
Publié; le 11 décembre 2019 | Laurence

Les mobilisations importantes depuis une semaine, les manifestations, la grève, les décisions des Assemblées générales vont toutes dans le même sens.. Les salariés de tous les secteurs veulent le retrait du projet de réforme des retraites Delevoye Macron

Et voici ce que le premier ministre leur répond ! Mais de qui se moque-t-on ?!!

"La mise en place d’un système universel implique la suppression des régimes spéciaux ", a expliqué Édouard Philippe. « Je le dis avec tranquillité, avec calme, avec détermination, avec respect pour les organisations syndicales, pour les travailleurs, pour ceux qui choisissent de travailler malgré la grève : le temps du système universel est venu, celui des régimes spéciaux s’achève »

Donc notre code des pensions, pour nous enseignants disparaît, et avec lui tout un pan de notre statut de fonctionnaire d’Etat...

Et il faudra travailler plus longtemps...

« La seule solution, c’est de travailler progressivement un peu plus longtemps. Nous maintiendrons l’âge minimal de départ à la retraite à 62 ans. C’est un principe de liberté auquel nous voulons rester fidèles », a ajouté Edouard Philippe. Le chef du gouvernement a également annoncé la création d’un « âge d’équilibre » avec un système de bonus-malus pour inciter les Français à partir à la retraite plus tard.

Les enseignants ne seraient pas perdants... Mais que sous entend le premier ministre par les métiers comparables dans la fonction publique ? De quels métiers parle-t-il ? C’est donc bien suffisamment flou pour avoir les mains libres... Par ailleurs si toutes les pensions diminuent pourquoi pas la nôtre...

"Nous écrirons dans la loi que le niveau des retraites des enseignants sera comparable aux métiers équivalents dans la fonction publique ", a affirmé Edouard Philippe, qui annonce des revalorisations de salaire dans cette profession dès 2021.

Et parlons-en, des fameuses revalorisations de salaire les 400 millions d’euros c’est à peine une trentaine d’euros par mois pour chaque enseignant ! Et ces primes vont contribuer encore plus à détruire notre statut en intégrant le travail pendant les congés scolaire et la mobilité comme critères d’obtention de ces primes...

Ces annonces sont inacceptables, elles ne lèvent pas les inquiétudes, bien au contraire elles confirment nos craintes et nos analyses...
Les unions départementales FO et CGT de Seine et Marne appellent à un Rassemblement jeudi 12 à 14h devant la préfecture
Plus que jamais la grève jusqu’au retrait se justifie pour faire reculer le gouvernement

Partout où c’est possible que l’on soit en gréve ou pas organisons des Assemblées générales mettons en place des comités de grève avec des délégués d’écoles ou d’établissements

Pour être en grève lundi il faut envoyer votre intention de grève au plus tard jeudi minuit
Pour être en grève mardi 17 il faut envoyer votre intention de grève au plus tard samedi minuit

Une nouvelle manifestation parisienne est prévue le mardi 17 décembre...

TOUS DANS LA RUE POUR OBTENIR LE RETRAIT

UD FO 77 a prévu 5 cars - inscrivez-vous sans perdre de temps- Bon à remplir en pièce jointe

cale
Documents Liés
bon_de_reservation_cars_17_decembre_2019
Word - 264 ko
declaration_de_greve_48hs_avant
Word - 226.5 ko
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo