Espace Adhérents

Il fait de plus en plus chaud !
Publié; le 26 juin 2019

CANICULE : L’INSTITUTION SCOLAIRE DOIT PRENDRE SES RESPONSABILITÉS et DÉCIDER LA FERMETURE DES ÉCOLES

POUR PROTÉGER LES PERSONNELS ET LES ÉLÈVES
soleil de plomb-large500
Les représentants du personnel du SNUDI FO 77 en GT ont alerté l’Inspectrice sur les conditions de travail déplorables et les menaces qui pèsent sur la santé des élèves et des personnels, dès lundi nous avons envoyé un premier courrier. Nous avons indiqué l’impossibilité de mettre en œuvre les recommandations ministérielles dans la plupart des écoles du département : « En l’état actuel, de nombreuses écoles sont dans l’impossibilité de suivre ces recommandations du fait de leurs infrastructures ne permettant pas de garder une « ambiance fraîche », et/ou avoir une solution de « repli ». Si des consignes orales ont été données aux directeurs d’indiquer aux familles qui le peuvent de garder leur enfant, cela n’est pas suffisant...

Si certaines communes ont décidé de fermer les écoles Melun, Montereau, Combs... Ce n’est pas le cas partout !!

Pourquoi renvoyer à des décisions locales des maires alors qu’au moins 90% des écoles du département sont dans l’incapacité de garantir la santé et la sécurité des personnels et des enfants ?

Voici le nouveau courrier adressé ce-jour à l’IA...

Madame L’Inspectrice d’Académie,

Lundi 24 juin le ministre de l’éducation a annoncé le report des épreuves du brevet.

Si les collégiens ne peuvent pas travailler ces jours-là alors les enfants de maternelle et d’élémentaire plus jeunes donc plus fragiles, non plus. Nous vous avions déjà alertée par un premier courrier daté du lundi 24 juin qui est resté sans réponse. Depuis lundi, des situations alarmantes et plusieurs fiches SST, nous sont remontées comme des classes avec leurs enseignants dans des préfabriqués à Chelles où malgré les consignes suivies à la lettre, la température a atteint 35 degrés.

La sécurité physique et la santé des élèves et des personnels sont menacées. Saignement de nez, malaises, vomissements…

Quelles mesures avez-vous prévu pour tous les enfants et tous les adultes fragiles (PAI, asthme, femmes enceintes, etc) ? Les recommandations ministérielles indiquent qu’il faut « avoir une vigilance particulière envers les personnes et élèves connus comme porteurs de pathologies respiratoires ou en situation de handicap. » Nous vous rappelons également qu’un épisode caniculaire s’accompagne très souvent d’un pic de pollution.

Nous vous rappelons les termes de l’article R4222-1 du code du travail qui s’applique également à la fonction publique sur le renouvellement de l’air dans les locaux de travail :

« Dans les locaux fermés où les travailleurs sont appelés à séjourner, l’air est renouvelé de façon à :

1° Maintenir un état de pureté de l’atmosphère propre à préserver la santé des travailleurs ;

2° Eviter les élévations exagérées de température, les odeurs désagréables et les condensations. »

Nous nous permettons de vous rappeler que le CHSCT Ministériel a voté et adopté le 27 juin 2017 l’avis suivant :

« Le CHSCT M demande donc que les recteurs et IA, employeurs des personnels donnent les consignes et effectuent les interventions nécessaires afin de faire respecter la réglementation et les recommandations :

– consignes générales s’appliquant à l’ensemble des personnels tels que les aménagements d’horaires, les pauses,...

– consignes et mesures dans les bâtiments dont l’éducation nationale est responsable (rectorat, DSDEN,...)

– interventions auprès des propriétaires des locaux et en particulier les collectivités territoriales pour l’acquisition et l’installation des matériels adéquats. »

Force est de constater qu’en deux ans, aucune mesure n’a été prise pour faire face à des épisodes caniculaires sur notre département.

Il n’est pas exclu ainsi que certains collègues soient amenés à remplir le registre de danger grave et imminent et d’exercer leur droit de retrait ce qui, à notre sens, nous semblerait tout à fait justifié.

Devant la gravité de la situation, de nombreuses communes ont pris la décision de fermer les écoles, mais ce n’est pas le cas partout.

C’est pourquoi nous vous demandons afin de garantir la santé et la sécurité des élèves et des enseignants, de procéder à la fermeture des écoles du département pour les deux derniers jours de cette semaine, soit les jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019.

Veuillez croire, Madame l’Inspectrice d’Académie, en notre parfaite considération.

Crisitna Martins

Secrétaire départementale

SNUDI FO 77

Nous invitons les collègues a nous contacter à remplir les fiches SST, voire le registre de danger grave et imminent...

cale

Rechercher sur le Site
SPIP 3.0.16 [21266] habillé par le Snudi Fo