Espace Adhérents

Courrier canicule à Madame l’Inspectrice d’Académie
Il fait chaud !
Publié; le 24 juin 2019

soleil de plomb-large500
Objet : canicule

Madame l’Inspectrice d’Académie

Les prévisions météorologiques de la semaine font apparaître un fort risque de canicule avec des températures approchant les 40 degrés C°. Aujourd’hui déjà, alors que les températures n’ont pas atteint le pic le plus élevé, dans de nombreuses écoles des enfants ont présenté des troubles liés à la chaleur. Les directeurs ont saisi leur IEN de circonscription.

Nous rappelons que lors d’un épisode précédent, plusieurs personnels ont été victimes de malaises, tous ont été fortement incommodés par ces conditions de travail. Ceci n’est pas acceptable. Dans ces conditions, il nous apparaît indispensable que des mesures soient prises par l’employeur afin de protéger la santé des personnels. Nous osons espérer que des mesures seront également prises pour les élèves qui fréquentent les établissements scolaires.

En effet, l’article 2-1 du décret 82-453 modifié prévoit que « les chefs de service sont chargés, dans la limite de leurs attributions et dans le cadre des délégations qui leur sont consenties, de veiller à la sécurité et à la protection de la santé des agents placés sous leur autorité. »

Le même décret dans son article 3 précise : « Dans les administrations et établissements mentionnés à l’article 1er, les règles applicables en matière de santé et de sécurité sont, sous réserve des dispositions du présent décret, celles définies aux livres Ier à V de la quatrième partie du code du travail et par les décrets pris pour leur application »

Dans ces conditions, il est de la responsabilité de l’employeur de veiller aux dispositions prévues par le code du travail dans ses articles R 4213- 7/ R 4221-1/ R 4222-4/ R 4225-1 et R 4225-2 qui concernent plus spécifiquement les élévations de températures.

Nous précisons que le fait que les locaux dans lesquels exercent les personnels ne sont pas partout la propriété de l’Etat ne saurait exonérer l’employeur de ses responsabilités. Ainsi, certaines communes ont essayé de palier au problème en installant des dispositifs de climatisation qui malheureusement installés dans la précipitation ne sont pas efficaces.

Nous rappelons que l’INRS préconise :

· La limitation des temps d’exposition

· L’augmentation des pauses

· L’aménagement d’aires de repos climatisées

· De fournir des sources d’eau fraîche

· D’établir une procédure d’urgence en cas de malaises liés à la chaleur

· De modifier les horaires de travail dans les périodes caniculaires

· De réduire la température par l’installation de climatisation et de ventilation

La sécurité et la santé des élèves et des personnels est en jeu.

Nous nous tenons à votre disposition pour examiner ensemble les propositions qui pourront être faites pour prendre en compte cette situation exceptionnelle.

Nous vous prions d’agréer, Madame l’Inspectrice d’Académie, l’expression de notre parfaite considération.

Cristina Martins

Secrétaire départementale

SNUDI FO 77

cale

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo