Espace Adhérents

Déclaration du SNUDI-FO 77 à la CAPD du 31 janvier 2017
Publié; le 2 février 2017

Déclaration du SNUDI-FO 77 à la CAPD du 31 janvier 2017

Madame l’Inspectrice d’Académie, mesdames et messieurs les membres de la CAPD,

Il est encore temps de présenter ses vœux, aujourd’hui le 31/01/2017, les vœux du Snudi FO 77 cette année ne sont pas à l’image de notre administration, qui parle de bienveillance alors qu’elle crée des conditions de travail invivables. Nos vœux cette année s’adressent donc tout particulièrement à tous les personnels malmenés dans les écoles et services administratifs.
Où est donc l’école de bienveillance prônée par la Ministre de l’Education Nationale ?

Quand :
- avec la réforme des rythmes scolaires, les ingérences municipales se multiplient, créant à tous les niveaux de notre institution des problèmes supplémentaires à régler.

- Quand l’incapacité d’embaucher de nouveaux AVS est annoncée lors du dernier GT du 10/01/2017, et qu’il est sérieusement proposé de diminuer le volume horaire des notifications MDPH bafouant leur propre règle de fonctionnement. Outre le caractère pseudo légal de cette mesure qui conduira à aggraver les conditions de travail des collègues et des AVS, on appréciera la bienveillance des arguments donnés, concernant le droit opposable. L’administration se contenterait d’un pis-aller, c’est à dire pourvoir seulement une partie des horaires dont les élèves devraient bénéficier, ce qui compliquerait le recours des familles.
N’oublions pas que les personnels sont de plus en plus confrontés à la gestion d’élèves en situation de handicap ou en grande difficulté. A chaque fois le scénario se répète : Un élève adopte un comportement qui fait exploser la classe, qui bien souvent fait craquer l’enseignant et qui crée une situation très difficile dans l’école. Tout le monde est en souffrance. En déshabillant Pierre pour habiller Paul, comment peut-on penser améliorer les nombreuses situations difficiles dans les écoles. Ajoutons que les AVS sont les personnels les plus maltraités par l’Education Nationale, payés au lance pierre avec des disparités entre certains, sans droit au congé maladie rémunérés.

Encore une preuve de bienveillance envers les personnels et les élèves !!!!!

FO a toujours indiqué son opposition à la loi 2005 et à l’école inclusive qui sous couvert de bons sentiments, privent les élèves handicapés ou en grandes difficultés, des conditions d’apprentissage adaptées auxquelles ils ont droit, créent des situations explosives qui se multiplient dans les écoles et permettent des économies d’échelles en supprimant des établissements spécialisés.

- Autre idée de génie, la bienveillance n’ayant pas de limite : l’organisation d’un GT carte scolaire où les syndicats sont amenés à discuter des chiffres sans qu’aucune mesure ne soit dévoilée !
On se souvient du cruel désaveu signifié par les manifestants venus en nombre à la même époque, l’an passé, devant l’Inspection Académique. Pour éviter un bis repetita, nos supérieurs ont convenu de ne rien révéler en amont et d’organiser des réunions décisives juste avant les congés d’hiver. Nous dénonçons cette manœuvre et ce manque de transparence !

- La bienveillance continue avec la future évaluation des enseignants qui découle du non protocole PPCR, Non-protocole puisque le gouvernement n’a pas pu le faire ratifier, FO, CGT et Solidaires qui représentent plus de 50 % ayant refusé de le signer. Ce projet constitue une remise en cause inacceptable de nos statuts et une perte significative de revenus. Elle n’a pas été votée par FO lors du dernier Comité Technique Ministériel du 7/12/2016. L’évaluation fait disparaître toute notation chiffrée, toute référence collective, la bienveillance va encore pouvoir frapper vis à vis des collègues puisqu’il n’y aura plus de transparence !!!
Nous demandons l’abandon de cette réforme par la Ministre, c’est pourquoi FO appelle avec les fédérations CGT et SUD à des rassemblements au ministère et dans toute la France, ce 1er février 2017 pour l’abandon de cette réforme.

Nous ne sommes pas dupes face à tant de bienveillance réitérée !! Ça suffit !!!!!

Face à une situation aussi dégradée, il n’est pas étonnant de constater des ambiances délétères dans les écoles, une multiplication des conflits, et de plus en plus de “burn out” pour nos collègues !

C’est pourquoi nous exigeons que les situations concrètes apportées par notre organisation dans les instances CHS CT soient examinées.

cale

Rechercher sur le Site
SPIP 3.0.16 [21266] habillé par le Snudi Fo