Espace Adhérents

Communiqué de rentrée 2018
Publié; le 13 septembre 2017

Des conditions de rentrée déplorables et inacceptables !

Placement de dernière minute…

Le placement de juin n’ayant pas eu lieu à cause des modifications des rythmes scolaires dans de nombreuses communes, c’est plus de 500 collègues qui viennent de prendre connaissance leur affectation à titre provisoire la veille de la pré- rentrée. Comment préparer la classe sereinement dans ces conditions !

Dans de nombreuses circonscriptions plusieurs postes non pas été attribués ( 2,3,5 voir plus…) Comment l’administration compte –t – elle résoudre cette situation ? Il ne faudrait pourtant pas grever les moyens de remplacement !

Carte scolaire 2017 – réunion du CTSD le 6/09/17

Rassemblement mercredi 6 septembre
à 8h45 devant L’IA

Dans de nombreuses écoles des mesures de carte scolaire restent en suspens pour une poignée d’élèves. Lors du CTSD du 11 juillet l’IA s’était engagée à lever les mesures de fermeture révisable, si les effectifs étaient maintenus à la rentrée et vérifier après comptage… Faites nous parvenir tous les éléments pour nous permettre de défendre au mieux votre école. Des représentants du SNUDI FO seront présents pour accueillir les délégations de parents et enseignants.
Un préavis de grève a été déposé pour permettre aux collègues de participer.

Sans compter les contrats aidés qui risquent d’être supprimés à tous les niveaux dans les écoles… Faites nous remonter tous les éléments afin que nous pussions avoir les bons chiffres.
Le SNUDI FO 77 ne peut accepter que les conditions de travail se dégradent continuellement et que les droits collectifs des salariés soient à ce point menacés c’est pourquoi lors de son conseil syndical de rentrée la motion suivante a été adoptée à l’unanimité.
Le conseil syndical du SNUDI FO 77 réuni le 30/08/2017 considère que les projets d’ordonnances prévus par le gouvernement attaquent les droits collectifs des salariés de notre pays, c’est pourquoi nous demandons :
• l’abrogation de la loi travail et des ordonnances Macron,
• le maintien de la Sécurité sociale avec le principe du salaire différé, non à l’augmentation de la CSG,
• l’annulation de la journée de carence,
• le maintien de tous les contrats aidés,
• l’ouverture de tous les postes nécessaires au bon fonctionnement des écoles,
• l’abrogation des décrets Peillon –Hamon-Blanquer,
• pour la même organisation de la semaine scolaire sur tout le territoire national : quatre jours pour tous (LMJV) sur 36 semaines
• Stop aux journées d’action inefficaces.
Ces mesures représentent une remise en cause sans précédant des droits collectifs des salariés du privé comme du public et nécessitent un combat uni et la grève interprofessionnelle jusqu’au retrait.
Nous invitons tous les collègues à débattre de ces questions, à prendre position dans les écoles et à nous les faire parvenir.

Pour défendre mes droits et garanties statutaires de fonctionnaire d’Etat,
je me syndique au SNUDI-FORCE OUVRIERE !

cale
SPIP 3.0.16 [21266] habillé par le Snudi Fo