Espace Adhérents

CTSD du 27 mars 2020
Publié; le 31 mars 2020 | Laurence

Le CTSD en visioconférence qui devait avoir lieu aujourd’hui a été annulé hier soir à 22h30 par l’IA.

Voici la déclaration commune acceptée par la CGT Educ77, le SNALC77 et le SNUIPP FSU77 dont le SNUDI FO est à l’origine que nous avions l’intention de lire avant le début de l’instance. Elle concerne la protection des personnels volontaires.

"Madame la directrice académique,

Nous avons eu l’occasion d’alerter notre administration à plusieurs reprises, sur les risques que prennent presque quotidiennement nos collègues pour assurer l’accueil des enfants des personnels soignants et, depuis le 22 mars, ceux des personnels de l’aide sociale à l’enfance.

A ce jour, notre administration n’a toujours pas réagi et rien n’a été mis en place pour fournir des masques propres à assurer la protection des enseignants.

Comme nous le craignions, des cas de contaminations parmi les collègues volontaires commencent à apparaître dans notre département. Nous vous demandons une nouvelle fois de mettre en place une distribution de masques, de gel hydro-alcoolique et de gants pour les enseignants, afin de limiter ces risques que vous savez réels. Une information sur le bon usage de ce matériel de protection est nécessaire. Nous vous demandons également d’assurer un lien avec les municipalités pour que les locaux soient désinfectés quotidiennement."

La dotation de 40 ETP allouée à notre département est insuffisante et conduit à des propositions mesures de carte scolaire très restrictives. Sur les documents reçus nous avons compté 147 mesures de fermetures de classes, 93 fermetures définitives et 54 fermetures révisables pour 96 ouvertures définitives de classes et 22 ouvertures conditionnelles. Sans compter les réajustements des moyens concernant les dédoublements pour les CP et CE1 en Éducation prioritaire, ni la prise en compte des effectifs à 24 en GS en REP ou en zone difficile.

4 fusions d’écoles maternelles et élémentaires : 2 à Bussy St Georges, 1 à Lagny, 1 à la ferté sous Jouarre,

1 école fermée (classe unique) en RPI sur la circonscription de Nemours

2 créations d’écoles l’une à Bussy St Georges ,l’autre à Coupvray

2 constitutions de RPI sur la circonscription de Coulommiers

En dehors des classes la diminution du nombre de poste était également prévue

7 PMQC supprimés, 5 postes d’enseignants dans les établissements spécialisés supprimés,

supprimé, aucun poste de remplaçant créé alors qu’il s’avère que le nombre de brigade est insuffisant pour couvrir tous les besoins.

Création 1 poste UPE2A sur la circo de Meaux Nord

Créations de 4 postes d’ULIS TFC et 1 TFC/TSA

Créations de 2 postes d’ERSEH

Création d’1 poste au CRF Brasset établissement de santé

Si les dispositifs ULIS ont été pris en compte dans les propositions de mesures.

Qu’en est-il des dispositifs de dédoublement en Education prioritaire ? Sont-ils considérés comme des classes, comme cela nous avait indiqué lors d’une instance ministérielle, donc de ce fait, comptabilisés pour le calcul des décharges de directeurs ?

Nous ne pouvons vous donner les réponses puisque le CTSD a été reporté, nous considérons que dans la situation actuelle de confinement due à la crise sanitaire actuelle, il est impossible d’organiser la mobilisation nécessaire pour défendre les classes et les postes nécessaires au bon fonctionnement des écoles en Seine et Marne.

C’est pourquoi nous pensions que le report des mesures de fermetures était nécessaire.

L’administration a annoncé le report du CTSD, nous en ignorons les raisons et nous ne savons pas pour le moment à quelle date il aura lieu...

Cette situation va entrainer du retard pour les opérations du mouvement. Nous vous tiendrons informés.

Pour défendre mes droits et garanties statutaires de fonctionnaire d’Etat,
je me syndique au SNUDI-FORCE OUVRIERE !

cale

Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
SPIP 3.0.16 [21266] habillé par le Snudi Fo