Espace Adhérents

CARTE SCOLAIRE une vraie hécatombe
Publié; le 25 janvier 2018 | Laurence

Suite au CTSD du 25 janvier les mesures de carte scolaires sont tombées et c’est une véritable hécatombe ! (voir document lié à cet article)

UN RASSEMBLEMENT LE JOUR DU CDEN S’IMPOSE !

La maigre enveloppe allouée à la Seine et Marne 40 emploi temps plein est quasi entièrement absorbée par le dispositif de dédoublement « 100% de réussite » des CE1 en REP + et des CP en REP ! Au redéploiement des PMQC affectés dans les écoles de REP vient s’ajouter 38 postes pris dans l’enveloppe.

Il ne reste donc que 2 postes, pour couvrir les besoins du département !

Dans ces conditions, le dédoublement des CP en REP et des CE1 REP+ s’effectue au détriment des postes existants, des besoins d’ouvertures en maternelle et en élémentaire, des postes de titulaires remplaçants, des postes spécialisés et de RASED… Comment justifier des classes de CP à 28 voire + dans les écoles hors éducation prioritaire quand d’autres seront à 12 ? Comment justifier des classes de cycle 3 à plus de 25 en REP et REP+ ? Et des classes à 30/31 dans les autres écoles ?

Les classes maternelles et les RPI ont été les plus touchés par ces mesures. Les 105 ZIL sont basculés dans le gigantesque pôle de BD.


144 mesures de fermetures définitives et 40 fermetures révisables, pour seulement 46 ouvertures définitives et 17 ouvertures conditionnelles.

Sur les 84 RPI il y a 33 mesures de fermetures ! Une vraie saignée plus du 1/3 des RPI sont concernés… Où est la bienveillance pour la ruralité préconisée par le ministère ?

Cette proposition de répartition carte scolaire est inacceptable, c’est pourquoi l’ensemble des organisations syndicales encore présentes (SNUIPP, SE UNSA et SNUD FO) a voté contre.

Création de 4 postes de psychologues scolaires

Création d’1 poste UPE2A dont nous ne connaissons pas l’implantation

Rappel des mesures ASH

SEGPA

L’administration annonce 2 Fermetures de division n’entrainant pas forcément de suppression postes de PE, qui dépendent également de la DHG pour les collèges.

ULIS

L’administration entend poursuivre le maillage territorial des ULIS collège et la stabilisation des effectifs.

Ecoles  : + 2 postes 1 ouverture TFC sur la circonscription de Dammarie les Lys, 1 ouverture TFA dans le Nord du département

Collèges : 6 ouvertures TFC réparties sur le département

Au total sur le département il y a 85 Ulis écoles et 66 Ulis Collège à la rentrée 2018

ETABLISSEMENTS SPECIALISES

1 Fermeture option D EPMS de l’Ourcq à Claye Souilly

1 Fermeture option C Poidatz de Saint-Fargeau-Ponthierry –

2 fermetures postes E MECS à Maincy

1 Ouverture option F à l’ITEP Saint Thibault, poste qui avait été fermé l’année précédente.

Les décisions sont fluctuantes d’une année sur l’autre et nous avons dénoncé ces fermetures car pour le SNUDI FO 77 le respect du droit pour tout enfant de bénéficier d’une scolarité adaptée à son état de santé, doit être une priorité, ce qui nécessite la défense de l’enseignement spécialisé, l’ouverture de classes, de postes et de structures spécialisées adaptées, afin d’obtenir l’arrêt de « l’inclusion systématique »


EREA

Dans la poursuite de la circulaire concernant les EREA, l’administration à l’intention de réduire le nombre de PE en internat pour les remplacer peu à peu par des AED comme cela a été fait dans de nombreux départements. Pour cette année il y aurait 2 fermetures de postes de PE pour un AED en plus.

Nous appelons les collègues à se mobiliser à contacter les parents d’élèves et les élus pour les informer. Un préavis de grève a été déposé par la FNEC FP FO couvrant toute la période allant du 10 janvier jusqu’aux vacances de février

D’ors et déjà notre organisation propose aux écoles qui souhaitent se mobiliser de se rassembler lors du CDEN qui se déroulera en préfecture le 15 février à 9h.

cale
Documents Liés
mesures_de_carte_scolaire_ctsd_du_25-01.pdf
PDF - 776.3 ko
declaration_ctsd_25-01.pdf
PDF - 455.4 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.0.16 [21266] habillé par le Snudi Fo